Stats


ADAPTER MON LOGEMENT

Pour moins de 6€/mois*
Une protection juridique c'est l'assurance d'avoir à tout instant un JURISTE compétent dans le domaine du handicap , des aidants ou des séniors qui vous soutienne dans vos démarches vis à vis de tiers. * paiement annuel

Le SITE ADAPTER MON LOGEMENT

0509_adapter_mon_logement.jpg

L'adaptation de son logement est toujours une situation difficile et personnelle. 

Rare sont ceux qui ont prévu que demain, il pourrait se trouver en situation de handicap et quand cette situation existe, vers qui se tourner pour trouver une solution.

Ce site répond à vos préoccuaptions en déclinant les diverses situations de handicap.

  • Fiches techniques
  • Conseils d'un ergothérapeute
  • Vidéo situationnelle....

Un guide papier compléte ces informations.

 

 Explorer le site

Les fiches techniques

Créer une salle de bain aménagée pour les personnes handicapées

Quand on a un handicap, il peut être impossible d'utiliser une salle de bain ordinaire de manière autonome. Douche inaccessible, lavabo trop haut, placards trop hauts également, risques de chute, les inconforts et les inconvénients sont nombreux. Il convient d'entreprendre des travaux de réhabilitation, afin de rendre votre salle de bain accessible à une personne à mobilité réduite. Quels sont ces travaux, comment les réaliser et quelles sont les aides à votre portée pour gagner en autonomie ?

Comment aménager une salle de bain pour personnes à mobilité réduite ?

Commencez par optimiser votre accès à la douche pour aménager correctement une salle de bain pour handicapé. Les douches classiques sont effet bien souvent inaccessibles aux PMR (personnes à mobilité réduite), et quand bien même elles seraient accessibles (avec une grande douche italienne par exemple), des accessoires indispensables manqueront.

La douche devra donc comporter un siège rabattable spécialement conçu à cet effet. Il permettra un transfert simple pour accéder à votre espace de douche. Les accessoires devront eux aussi être facilement accessibles : pommeau de douche, receveur, robinetterie, dirigez-vous vers un professionnel capable de vous proposer des solutions adaptées à votre handicap. Vous bénéficierez ainsi d'une zone de bain aussi confortable que pratique. Une barre de soutien sera par ailleurs nécessaire, pour pouvoir vous rattraper en cas de souci ou tout simplement pour vous soutenir durant votre toilette.

Votre lavabo devra lui aussi s'adapter à vos besoins. Il ne devra pas être trop haut, sous peine de devenir inaccessible en fauteuil roulant. Il faudra par ailleurs éviter les meubles sous vasque, qui empêcheraient un accès facile au lavabo. Notez qu'il existe des lavabos munis d'une poignée latérale, pour faciliter votre accès devant ce dernier et votre mobilité sur place. Vous avez besoin de rangements ? Il existe des meubles vasque laissant un libre espace pour les jambes, mais munis de placards sur les côtés, à l'instar d'un bureau.

Si vos toilettes se trouvent dans votre salle de bain, il sera également indispensable de faire poser une barre d'appui sur le mur. Elle permettra un transfert facilité sur les w.c.

Enfin, prévoyez un espace vaste pour vous déplacer aisément dans votre salle de bain, même avec un fauteuil roulant. Pour ce faire, espacez vos installations et si la surface manque, évitez d'y installer votre machine à laver, comme c'est souvent le cas.

L'installation d'une douche pour personnes handicapées

Il existe des normes en matière d'installations sanitaires destinées aux PMR. Les règles de sécurité sont ainsi respectées, afin d'assurer une accessibilité sans faille et sécurisée à une personne handicapée. Pour ce faire, vous devrez faire intervenir un expert habilité à procéder à ce type d'installation. Il connaît les normes en vigueur et saura vous garantir une douche parfaitement sûre et adaptée à vos besoins.

Les normes que votre installateur de douche devra respecter

N'hésitez pas à questionner votre installateur au moment de lui confier l'installation de votre douche adaptée aux personnes handicapées. Vous devez être certain qu'il respectera ces différentes normes en vigueur :

  • Prévoir "une aire de rotation" qui mesure au moins 1,5 m. Elle permettra l'accès par un fauteuil roulant, ainsi que par une personne ayant besoin de cannes pour se déplacer.
  • Prévoir un passage facilité dans le receveur de douche. L'idéal reste une douche italienne, mais un rebord de 20mm maximum est également toléré.
  • On n'y pense pas forcément, pourtant des parois de douche qui s'ouvrent vers l'extérieur sont indispensables à une PMR.
  • Votre installation devra obligatoirement inclure un siège rabattable pour vous offrir un confort de douche optimal, ainsi qu'une barre d'appui au minimum.
  • La robinetterie doit pouvoir être utilisée en position assise.

 

Rénovation d'une salle de bain existante

Si vous décidez de rénover une salle de bain, certains aménagements devront être envisagés pour la mettre aux normes, faciliter la circulation et la toilette. Les portes intérieures et les cloisons devront être élargies pour faciliter votre passage. Dans le même temps, il faudra bien sûr éliminer toute marche, si petite soit-elle, pour ne pas entraver le passage d'un fauteuil roulant ou gêner votre évolution avec des cannes.

Bien sûr, si votre douche est classique, vous devrez en faire installer une de plain-pied. Si vous possédez déjà une douche à l'italienne, vous limiterez ainsi les frais puisqu'elle vous sera déjà accessible ! Il ne restera plus qu'à y intégrer un siège rabattable et une ou deux barres de maintien.

Il faudra également prévoir des travaux pour modifier vos arrivées d'eau : elles devront être facilement accessibles depuis votre siège de douche. Par ailleurs, le sol devra être recouvert d'un revêtement antidérapant, pour éviter tout risque de chute.

Dans l'ensemble de la salle de bain, le choix des meubles dépendra de votre handicap et de la place dont vous disposez. Un spécialiste n'aura aucun mal à vous proposer des solutions adaptées à votre intérieur, qui permettront l'optimisation du déplacement et de l'utilisation. Enfin, il conviendra d'installer plusieurs barres de maintien à divers endroits stratégiques de votre salle de bain. Si elles sont indispensables dans la douche, elles le seront tout autant à côté des toilettes et à tous les endroits où vous jugerez nécessaire de disposer d'un appui.

Salle de bain pour personnes handicapées : les aides financières

Plusieurs solutions existent pour vous aider à financer votre salle de bain adaptée aux PMR :

  • Le crédit d'impôt, pour alléger votre fiscalité à hauteur de 10%.
  • Les professionnels proposant des solutions de salle de bain adaptées proposent aussi des financements qui vous aideront à envisager plus sereinement la rénovation de votre nouvelle salle de bain.
  • L'Anah peut également vous aider à financer vos travaux d'aménagement : à hauteur de 50% du montant HT si vous entrez dans la catégorie de "ressources très modestes", et 35% si vous avez des "ressources modestes". Vous trouverez plus de détails à ce sujet sur le site de l'Anah.
  • Les caisses de retraite peuvent également vous venir en aide, en finançant de petits travaux comme les sols antidérapants, les barres d'appui, ou de plus gros travaux.
  • Les collectivités territoriales peuvent accorder des aides, subventions et autres prêts sur conditions.

Centre 77

Renforcer son équipement de sécurité

Que ce soit pour une personne bien portante ou une PMR (Personne à Mobilité Réduite), il peut être difficile de sécuriser efficacement l'abri de jardin de sa maison. En effet, se trouvant généralement un peu en retrait du bâtiment principal, il s'avère ardu d'y intervenir rapidement en cas de tentative de cambriolage. En usant de certaines astuces bien pensées, on peut toutefois éviter que ce genre de situation ne se produise.

Renforcer son équipement de sécurité

Comme l'abri de jardin est le lieu idéal où ranger les divers équipements servant à l'entretien de la maison et du jardin, il peut faire l'objet de convoitise de la part des cambrioleurs. Y sont en effet rangés à l'abri de l'humidité et des intempéries les outils de jardinage comme tondeuse à gazon ou autres matériels de bricolage. C'est pourquoi il convient de sécuriser au maximum le lieu pour ne pas perdre ces précieux outils.

Commencez donc par renforcer sa porte, généralement le principal accès à l'endroit. Il ne s'agit toutefois pas d'y installer une porte blindée bien que ce soit la meilleure solution, mais de l'équiper de verrou additionnel par exemple. Grâce à son épaisseur, celui-ci permettra de renforcer la solidité de ladite porte afin de décourager tout individu mal intentionné. Pour trouver le serrurier professionnel qui pourra s'en occuper, surtout si vous habitez dans le Grand Ouest de la France, référez-vous à https://www.serrurierfrejusien.fr/le-mans.

Consolider ses fenêtres

Si votre abri de jardin comporte des fenêtres, renforcez-les également en doublant par exemple leur épaisseur avec du plexiglas. Cela les rendra résistantes aux coups et les nuisances sonores engendrées ne manqueront pas de vous alerter, vous et vos voisins. Le polycarbonate, le matériau qu'on utilise pour les toitures de véranda constitue aussi une excellente alternative pour renforcer ces fenêtres. Si le lieu ressemble presque à un endroit où il fait bon se reposer et où vous rangez également vos bicyclettes, salon de jardin et autres, les vitrages anti effraction sont mieux.

sécurité d'une cabane de jardin

Installer un système d'alarme

Vous pouvez aussi installer un système d'alarme performant sur votre abri de jardin pour le sécuriser au maximum. Celui-ci vous permettra de détecter toute tentative d'effraction de votre cabane et de réagir rapidement. Vous pouvez donc choisir une alarme intégrée qui vous avertira dès qu'une mauvaise clé est introduite à l'intérieur de la serrure. Vous pouvez aussi opter pour un détecteur de mouvement qui repèrera tout mouvement suspect aux alentours de votre abri de jardin alors que sa porte est fermée à clé.

D'autres astuces efficaces

Vous pouvez également choisir d'installer un éclairage automatique au-dessus de la porte ou des fenêtres de votre cabane de jardin, de quoi faire prendre ses jambes à son cou à un éventuel cambrioleur. Si vous avez un chien à la maison, sachez aussi interpréter ses aboiements, car cela pourrait être le signe d'une tentative d'effraction de votre cabane. Quand vous vous absentez pour un certain moment, n'oubliez pas de faire entretenir par quelqu'un votre jardin et relever par la même occasion votre courrier. L'absence d'activité dans une maison suscite en effet la curiosité de personnes mal intentionnées.

 Retrouver le sur notre site adapter mon logement

Topchaleur: les différents types de chauffage domestique au bois

Pour qu'une personne handicapée puisse conserver son autonomie, il est essentiel d'aménager sa maison en fonction de ses besoins. L'espace doit être agencé afin de faciliter les gestes du quotidien et gagner du temps. D'ailleurs, de nombreux dispositifs ont été conçus pour que la personne en situation de handicap puisse prendre son bain, se laver les dents ou se déplacer sans contraintes. De même, le confort du domicile doit être privilégié, d'autant que le choix est très large parmi les différents types de chauffage domestique au bois sur topchaleur.com.

Le chauffage domestique au bois : les avantages

Hormis la simplicité d'utilisation, le chauffage au bois présente plusieurs avantages dont l'économie d'énergie. Une telle installation utilise de l'énergie renouvelable qui n'aggrave pas l'effet de serre. Selon les constats, le bois est moins coûteux que le gaz, le fioul ou le chauffage électrique. Grâce aux innovations, il est possible de s'équiper avec des appareils performants et à faible consommation de combustible. Il s'agit des poêles ainsi que des chaudières à bois ou à granulés.

Investir dans un chauffage au bois s'avère très rentable, il suffit de prévoir un espace adapté, surtout dans un logement pour personne handicapée. Force est de constater que le rendement des nouveaux systèmes de chauffage s'est nettement amélioré par rapport aux vieilles chaudières à bûches. La plupart des modèles intègrent même un thermostat programmable. En sus, les fabricants ont repensé le design de ces dispositifs de chauffage afin qu'ils puissent convenir dans une déco moderne.

Les critères de choix d'un chauffage performant et adapté aux personnes en situation de handicap

Pour un confort optimal, l'habitation de la personne handicapée doit bénéficier de la chaleur du chauffage. Le choix du matériau est donc primordial car si la fonte conserve la chaleur plus longtemps, les poêles en acier sont assez robustes. En outre, la chaleur se diffuse de différentes manières : par convection ou par rayonnement. Pour la première, l'air chaud est répartit à travers les conduits. En revanche, la diffusion par rayonnement implique la propagation directe de la chaleur. La taille du foyer est aussi un facteur déterminant pour le choix du chauffage au bois, et doit être choisi avec précision en fonction du volume des pièces à chauffer.

Pour de plus amples informations, les fiches techniques renseignent sur les financements possibles : subventions, prêts, crédit d'impôt. Des séquences vidéo présentent également les méthodes efficaces pour aménager la maison d'une personne en situation de handicap. Hormis la mise en place du chauffage au bois, les articles portent sur l'installation de l'aire de rotation, de l'éclairage, de la baignoire ou de la douche. De nombreux conseils pour faciliter le quotidien sont prodigués sur le site. Le but étant de fournir un maximum d'information, notamment, sur l'utilisation de la douche en position assise, le transfert du lit vers le siège, la sécurisation des espaces comme la salle de bain ou les toilettes.

 Retrouver le sur notre site adapter mon logement

BETAEF Comment réduire la facture énergétique

Toutes les maisons ne sont malheureusement pas adaptées aux personnes à mobilité réduite, beaucoup sont encore inappropriées à leurs besoins. Pour que cela soit possible, il faut faire quelques aménagements. Mais comment procéder ? Voici quelques éléments de réponses.

Le chauffage

L'amélioration du chauffage est importante pour les personnes à mobilité réduite. Cela va non seulement vous permettre d'améliorer vos conditions de vie en vous évitant d'avoir froid chez vous, mais aussi vous aider à réduire la facture énergétique. Pour cela, vous avez le choix entre les radiateurs, les pompe à chaleur, les chaudières et bien d'autres systèmes.

Vous en remettre à un professionnel tel que BETAEF pour vous aider est le meilleur reflexe à avoir. Le cabinet cité plus tôt est un expert Montpelliérain qui saura vous conseiller au mieux et réalisera votre projet. Rendez-vous sur le site https://www.betaef.fr pour en savoir davantage.

Les aménagements obligatoires

Pour qu'une personne à mobilité réduite puisse accéder à tout ce dont elle a besoin dans une maison et être autonome, il faut au moins que ces quelques aménagements soient faits.

Dans la salle de bain

La salle de bain ainsi que les toilettes sont des pièces importantes dans une maison. Les grandes douches à l'italienne sont parfaites pour que chacun puisse entrer et sortir facilement. Mais cela n'empêche, les amoureux de la baignoire ne devront pas pour autant se passer de leur plaisir, à condition de choisir une baignoire à porte. La rampe de soutien est un accessoire indispensable tant pour diminuer les risques d'accident mais aussi pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. N'oubliez pas d'en fixer dans la douche et près des WC. Les lavabos PMR sont parfaits avec la hauteur de 70cm qui permet aux personnes en chaise roulante de passer sans problème.

chauffage

Dans toute la maison

N'importe où dans la maison, il est impératif que la chaise roulante puisse circuler facilement. C'est pour cela qu'il est important de désencombrer les pièces. Il faut avoir au moins 75cm de large et 1,25m de long pour que la circulation soit optimale. Pensez à mettre des portes de 90cm de large. Tous les meubles ainsi que les poignées et les interrupteurs doivent être placés entre 90cm et 1,30m du sol.

A l'extérieur

Pour que votre maison soit adaptée à une personne à mobilité réduite, il ne faut pas seulement s'attarder sur l'intérieur, mais aussi prendre en compte l'extérieur. Pensez à mettre une rampe de la porte vers le jardin ou vers le garage pour faciliter les va-et-vient et éviter les marches et les bordures. Quant au garage, il doit être assez grand pour que la chaise roulante puisse passer. Pensez à installer une porte de garage télécommandée qui sera nettement plus pratique.

Les aides étatiques

Lorsque vous aménagez votre maison pour des personnes à mobilité réduite, vous pouvez prétendre à de nombreuses aides étatiques dont notamment celle de l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat. Vous avez également droit à une TVA réduite, un prêt à taux zéro sur les coûts des travaux et des matériaux.

 Retrouver le sur notre site adapter mon logement

Hop' Serrurier Tours Norme des portes pour PMR

Les personnes à mobilité réduite ou PMR nécessitent un cadre de vie qui leur convient. C'est pourquoi, certaines normes sont imposées à toute construction de biens (entreprise ou appartement à louer) afin de rendre tout logement accessible à cette catégorie de personne. Ainsi, il est primordial de bien se renseigner avant de procéder au projet. Nous allons vous faire connaître l'essentiel sur les portes pour PMR.

Les normes des portes pour les personnes en situation d'handicap

La Loi « Handicap » du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation ainsi que la citoyenneté des personnes handicapées a imposé des normes de construction de portes pour PMR. Ces normes concernent l'espace de manœuvre, la largeur, les poignées et serrures pour porte PMR.

L'espace de manœuvre

Il s'agit de l'espace autour de la porte servant à la manœuvrer correctement. Il est souvent matérialisé par un rectangle placé à la base de la porte dont la largeur doit être équivalente à celle de la zone de passage. Quant à sa longueur, elle dépend du mode d'ouverture de la porte :

  • Porte à tirer : 2,20 m de long au minimum.
  • Porte à pousser : 1,70 m de long au minimum.

La largeur

Ce point concerne principalement les personnes se servant de fauteuil roulant. En général, la largeur de la porte doit être de 90 cm au minimum avec un passage utile de 83 cm. Pour tout bâtiment recevant plus de 100 personnes, la porte principale doit mesurer au moins 1,40 m de large. De cette façon, il n'y a aucun risque d'obstacle.

porte accès PMR

Les serrures et poignées

Voici les normes pour ces critères :

  • Serrure à au moins 30 cm de l'angle rentrant du mur.
  • Poignée à au moins 40 cm de l'angle rentrant du mur.
  • Effort inférieur à 5 kg pour actionner la poignée.
  • Poignée facile à manœuvrer, c'est-à-dire par pression de haut en bas.

Faire appel à un serrurier professionnel

Afin de bien suivre les normes PMR pour les portes, il faut s'adresser à un serrurier compétent. Les domaines d'intervention du serrurier sont multiples, tels que : ouverture d'une porte en urgence, réalisation d'une double de clés, changement ou installation de serrure, blindage de porte….

Recourir aux services d'un bon serrurier est indispensable pour la pérennité de votre porte et surtout pour votre sécurité. Alors, nous vous conseillons un serrurier proche de chez vous, appartenant à une entreprise dont la serrurerie est son activité principale. Vous pouvez également vous renseigner auprès des personnes ayant déjà eu affaire à la société en question. Le serrurier doit vous proposer diverses prestations et donne un devis du travail. S'il est honnête, il commencera par la solution moins onéreuse et ensuite d'autres plus coûteuses en fonction de vos besoins.

 Retrouver le sur notre site adapter mon logement

RESULTAT du sondage sur l'adaptation du logement

Paris le 8 janvier 2018 : Un sondage proposé par Prix-monte-escalier montre que plus de 85% des Français ignorent qu'ils peuvent bénéficier d'aides pour l'adaptation de leur logement pour faciliter le maintien à domicile. À l'instar des efforts consentis par les gouvernements précédents, l'État proroge de trois ans les aides à l'adaptation des logements pour les personnes concernées. 1,6 millions de personnes étaient soutenues par des allocations d'aide à domicile en 2014 dont 58%sont des personnes âgées.
- Les Français et l'indépendance -
Le vieillissement de la population Française est un des enjeux majeurs de notre société pour les années à venir. Parmi les solutions, le maintient à domicile est l'une des plus plébiscitées. Pour les individus occupants un logement avec un escalier, la prolongation de l'autonomie requiert une adaptation particulière mais nécessaire.

58,7% des habitants d'un logement avec un escalier sont confrontés à une situation d'urgence. Si les chutes à répétition ou l'incapacité sont des facteurs déterminants, 27,6%  des sondés envisagent l'installation d'un monte escalier pour éviter de rejoindre une maison spécialisée.

« Les Français privilégient de loin le maintient de l'autonomie. À défaut de choisir un monte escalier, faire appel à une tierce personne ne regroupe que 36,8% des intentions. Admettre une situation de dépendance n'est pas aisé. »

Tanguy Millot, fondateur de Prix-monte-escalier


L'adaptation du logement, une question de prix ? -


L'attachement au logement ou bien au quartier de résidence sont des facteurs importants dans le processus d'investissement. Le sondage réalisé présente que plus de 80% des propriétaires sont prêts à réaliser l'effort financier (+ de 1500€) pour s'offrir un monte personne et 24,9% sont prêt à le faire même en location.

Pourtant, le prix reste le premier frein à l'acquisition d'un monte escalier. Pour 54,1% le prix est le premier obstacle alors que pour 34,4% ce sont les contraintes esthétiques, d'apparence ou d'installation qui les retiennent.

Paradoxalement, 51,8% des Français sont prêts à faire le choix d'une marque européenne même si le modèle et/ou l'installation s'avèrent plus onéreux. 25,1% n'ont pas statué sur la question.
Les marques européennes bénéficient d'une bonne presse et sont le gage d'une qualité accrue quand 55,9% privilégient le prix aux services et garanties associés.


- Le digital, 1er dans le processus d'acquisition -
72% des sondés sont prêts à faire confiance aux comparateurs sur Internet pour les guider dans leur choix de monte escalier quand 50,4% privilégient cette piste pour étudier la faisabilité du projet.
Sur une population âgé de plus de 45 ans et pour un investissement globalement supérieur à 2000€, 15,7% des sondés n'ont que quelques heures à consacrer à l'étude comparative quand 55,6% délèguent complètement la tâche.
« Pour les personnes éligibles, l'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie) ,l'ALGI (Association d'aide pour l'adaptation du logement des personnes en situation de handicap) ,la PCH(Prestation de Compensation du Handicap)permettent des aménagements financiers pour l'acquisition et l'installation d'un monte escalier. Plus de 85% des sondés ignorent qu'il existe des aides d'État. Passer par un comparateur de prix sur internet permet aussi de réduire la facture de 30%. Quand on sait que les budgets des Français sont parfois restreints, passer par un comparateur peut permettre d'assurer un maintient à domicile à moindre coût. »Tanguy Millot, Fondateur de Prix-monte-escalier
À propos : Prix-monte-escalier est le premier comparateur en ligne de monte personne. En plus de proposer de mettre les fournisseurs en concurrence, Prix-monte-escalier.fr propose un guide complet sur les divers solutions et financements existants.  
Méthodologie de l'étude :
L'étude a été menée auprès de 1 062 personnes âgées entre 45 et 65 ans dans les 15 plus grandes villes de France Métropolitaine. L'étude a été réalisé par Seo Design et prix-monte-escalier.fr à travers une invitation par e-mail et un sondage en ligne du 1er décembre 2017 au 04 janvier 2018.

La salle de bain adaptée à vos besoins