Stats

ADAPTER MON LOGEMENT

Pour moins de 6€/mois*
Une protection juridique c'est l'assurance d'avoir à tout instant un JURISTE compétent dans le domaine du handicap , des aidants ou des séniors qui vous soutienne dans vos démarches vis à vis de tiers. * paiement annuel

 Vidéos adapater son logement

 Adaptation du logement aux personnes handicapées

 Fiches techniques: éclairage

 Fiches techniques: couleur

 Fiches techniques: La baignoire

 Fiches techniques: la douche

 Fiches techniques: le lavabo

 Fiches techniques: Aire de rotation

 VENTE - LOCATION

 
 

Créer une salle de bain aménagée pour les personnes handicapées

Quand on a un handicap, il peut être impossible d'utiliser une salle de bain ordinaire de manière autonome. Douche inaccessible, lavabo tou placards placés trop haut, risques de chute, les inconforts et les inconvénients sont nombreux. Il convient d'entreprendre des travaux de réhabilitation afin de rendre votre salle de bain accessible à une personne à mobilité réduite. Quels sont ces travaux, comment les réaliser et quelles sont les aides à votre portée pour gagner en autonomie ?

Comment aménager une salle de bain pour personnes à mobilité réduite ?

Commencez par optimiser votre accès à la douche pour aménager correctement une salle de bain pour personne handicapée. Les douches classiques sont en effet bien souvent inaccessibles aux PMR (personnes à mobilité réduite), et quand bien même elles seraient accessibles (avec une grande douche italienne par exemple), des accessoires indispensables manquent la plupart du temps.

La douche devra donc comporter un siège rabattable spécialement conçu à cet effet. Il permettra un transfert simple pour accéder à votre espace de douche. Les accessoires devront eux aussi être facilement accessibles : pommeau de douche, receveur, robinetterie, dirigez-vous vers un professionnel capable de vous proposer des solutions adaptées à votre handicap. Vous bénéficierez ainsi d'une zone de bain aussi confortable que pratique. Une barre de soutien sera par ailleurs nécessaire, pour pouvoir vous rattraper en cas de souci ou tout simplement pour vous soutenir durant votre toilette.

Votre lavabo devra lui aussi s'adapter à vos besoins. Il ne devra pas être trop haut, sous peine de devenir inaccessible en fauteuil roulant. Il faudra par ailleurs éviter les meubles sous vasque, qui empêcheraient un accès facile au lavabo. Notez qu'il existe des lavabos munis d'une poignée latérale, pour faciliter votre accès devant ce dernier et votre mobilité sur place. Vous avez besoin de rangements ? Il existe des meubles vasque laissant un libre espace pour les jambes, mais munis de placards sur les côtés, à l'instar d'un bureau.

Si vos toilettes se trouvent dans votre salle de bain, il sera également indispensable de faire poser une barre d'appui sur le mur. Elle permettra un transfert facilité sur les w.c.

Enfin, prévoyez un espace vaste pour vous déplacer aisément dans votre salle de bain, même avec un fauteuil roulant. Pour ce faire, espacez vos installations et si la surface manque, évitez d'y installer votre machine à laver, comme c'est souvent le cas.

L'installation d'une douche pour personnes handicapées

Il existe des normes en matière d'installations sanitaires destinées aux PMR. Les règles de sécurité sont ainsi respectées, afin d'assurer une accessibilité sans faille et sécurisée à une personne handicapée. Pour ce faire, vous devrez faire intervenir un expert habilité à procéder à ce type d'installation. Il connaît les normes en vigueur et saura vous garantir une douche parfaitement sûre et adaptée à vos besoins.

N'hésitez pas à questionner votre installateur au moment de lui confier l'installation de votre douche adaptée aux personnes handicapées. Vous devez être certain qu'il respectera ces différentes normes en vigueur :

  • Prévoir "une aire de rotation" qui mesure au moins 1,5 m de diamètre. Elle permettra l'accès par un fauteuil roulant, ainsi que par une personne ayant besoin de cannes pour se déplacer.
  • Prévoir un passage facilité dans le receveur de douche. L'idéal reste une douche à l'italienne, mais un rebord de 2 cm maximum est également toléré.
  • On n'y pense pas forcément, pourtant des parois de douche qui s'ouvrent vers l'extérieur sont indispensables à une PMR.
  • Votre installation devra obligatoirement inclure un siège rabattable pour vous offrir un confort de douche optimal, ainsi qu'une barre d'appui au minimum.
  • La robinetterie doit pouvoir être utilisée en position assise.

 

Rénovation d'une salle de bain existante

Si vous décidez de rénover une salle de bain, certains aménagements devront être envisagés pour la mettre aux normes, faciliter la circulation et la toilette. Les portes intérieures et les cloisons devront être élargies pour faciliter votre passage. Dans le même temps, il faudra bien sûr éliminer toute marche, si petite soit-elle, pour ne pas entraver le passage d'un fauteuil roulant ou gêner votre évolution avec des cannes.

Bien sûr, si votre douche est classique, vous devrez en faire installer une de plain-pied. Si vous possédez déjà une douche à l'italienne, vous limiterez ainsi les frais puisqu'elle vous sera déjà accessible ! Il ne restera plus qu'à y intégrer un siège rabattable et une ou deux barres de maintien.

Il faudra également prévoir des travaux pour modifier vos arrivées d'eau : elles devront être facilement accessibles depuis votre siège de douche. Par ailleurs, le sol devra être recouvert d'un revêtement antidérapant, pour éviter tout risque de chute.

Dans l'ensemble de la salle de bain, le choix des meubles dépendra de votre handicap et de la place dont vous disposez. Un spécialiste n'aura aucun mal à vous proposer des solutions adaptées à votre intérieur, qui permettront l'optimisation du déplacement et de l'utilisation. Enfin, il conviendra d'installer plusieurs barres de maintien à divers endroits stratégiques de votre salle de bain. Si elles sont indispensables dans la douche, elles le seront tout autant à côté des toilettes et à tous les endroits où vous jugerez nécessaire de disposer d'un appui.

Salle de bain pour personnes handicapées : les aides financières

Plusieurs solutions existent pour vous aider à financer votre salle de bain adaptée aux PMR :

  • Le crédit d'impôt, pour alléger votre fiscalité à hauteur de 10%.
  • Les professionnels proposant des solutions de salles de bain adaptées proposent aussi des financements qui vous aideront à envisager plus sereinement la rénovation de votre nouvelle salle de bain.
  • L'Anah peut également vous aider à financer vos travaux d'aménagement : à hauteur de 50% du montant HT si vous entrez dans la catégorie de "ressources très modestes", et 35% si vous avez des "ressources modestes". Vous trouverez plus de détails à ce sujet sur le site de l'Anah.
  • Les caisses de retraite peuvent également vous venir en aide, en finançant de petits travaux comme les sols antidérapants, les barres d'appui, ou de plus gros travaux.
  • Les collectivités territoriales peuvent accorder des aides, subventions et autres prêts sur conditions.