Stats

Les articles de Caroline LHOMME

Après avoir travaillé une quinzaine d'années dans l'édition, Caroline LHOMME, une rupture d'anévrisme lui a fait découvrir le monde du handicap.Aujourd'hui, elle profite de cette expérience douloureuse mais finalement très riche pour écrire sur des sujets très variés.

Pour moins de 6€/mois*
Une protection juridique c'est l'assurance d'avoir à tout instant un JURISTE compétent dans le domaine du handicap , des aidants ou des séniors qui vous soutienne dans vos démarches vis à vis de tiers. * paiement annuel

Interview de Pascale HUMBERT – Fondation VISIO

 

Question 1 : qu’est-ce que le Prix UNICEF de Littérature Jeunesse ?

Ce prix permet de sensibiliser aux droits de l’enfant et aux valeurs portées par l’UNICEF et par la Fondation VISIO parmi lesquelles le respect, l’intégrité, la responsabilité, grâce à la lecture. L’engagement commun entre UNICEF France et la Fondation VISIO consiste à rendre la culture – notamment littéraire –accessible à tous les enfants, y compris quand ils ont aveugles ou malvoyants sévères. La thématique 2020 du Prix de Littérature Jeunesse est « Objectif Terre : lisons pour la planète ». Parrainée par Christophe Galfard, physicien et écrivain, cette nouvelle édition du prix valorise des ouvrages sur les changements climatiques, la protection de l’environnement, la pollution de l’air… Chaque année avec ce Prix, des enfants et des jeunes de 3 à 15 ans votent pour leur livre préféré par une sélection d’ouvrages en compétition. Il existe 4 catégories : 3-5 ans, 6-8 ans, 9-12 ans et 13-15 ans. 4 livres sont en compétition dans chaque catégorie.

Question 2 : Comment fonctionne l’audiodescription ?

Cette année les livres des catégories 3-5 ans et 6-8 ans ont été entièrement audio décrits pour que les enfants déficients visuels puissent aussi voter pour leur livre préféré. Les livres pour enfants sont très illustrés. Il s’agit donc d’associer le texte du livre à la description des dessins et images qui se trouvent dans chaque ouvrage, en veillant à bien respecter l’esprit de la création littéraire et le message voulu par l’auteur. Ce travail a été conduit avec une audio descriptrice professionnelle, Dune Cherville, puis validé par les auteurs et les maisons d’édition, avant d’être enregistré et accessible à tout à chacun via les liens ci-dessous. Il faut souligner le travail inédit de design sonore qui a été mené sur les livres de la catégorie – 8 ans, qui permet aux jeunes lecteurs non seulement de découvrir et de parcourir auditivement les livres, mais aussi de s’immerger dans l’atmosphère de l’ouvrage. Le lien vers la playlist avec les audiodescriptions des livres concernés : https://www.youtube.com/playlist?list=PLFkVZN8-LAr3n2UmRLvfWjpjGQ7nzQQkC Les vidéos sont sur la chaîne UNICEF France, en non répertoriée, mais le lien est accessible par tous : https://my.unicef.fr/contenu/prix-unicef-de-litterature-jeunesse-2020

Question 3 : Comment est née l’idée d’ouvrir ce prix aux enfants aveugles et malvoyants ?

La Fondation VISIO, reconnue d’utilité publique, est activement engagée pour faciliter l’accès à la culture aux personnes déficientes visuelles. Au sein de son pôle d’accessibilité culturelle, elle cofinance depuis plusieurs années avec le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée) l’audiodescription de films de cinéma avant leur sortie en salles. UNICEF se bat pour défendre les droits de tous les enfants. La Fondation VISIO a été informée de l’existence du Prix UNICEF de Littérature Jeunesse par une jeune femme aveugle, Christelle FROGERAIS, déléguée régionale d’UNICEF, avec le constat que les livres n’étaient pas encore accessibles aux enfants aveugles ou malvoyants. Les deux organismes se sont immédiatement entendus pour cofinancer l’audiodescription des livres en compétition. A ce jour deux catégories sont couvertes par l’audiodescription. L’objectif à terme est de pouvoir financer l’audiodescription des livres en compétition dans les 4 catégories d’âge. C’est une collaboration extrêmement constructive et dynamique qui s’est immédiatement mis en place entre UNICEF France et la Fondation VISIO. C’est aussi un bel exemple de mutualisation des compétences.

Caroline LHOMME 01/04/2020

 Télécharger l'article

 Télécharger l'article

Suggestions: Voici des contenus traitant les même thèmes

Actualité