Stats

Les articles de Caroline LHOMME

Après avoir travaillé une quinzaine d'années dans l'édition, Caroline LHOMME, une rupture d'anévrisme lui a fait découvrir le monde du handicap.Aujourd'hui, elle profite de cette expérience douloureuse mais finalement très riche pour écrire sur des sujets très variés.

Pour moins de 6€/mois*
Une protection juridique c'est l'assurance d'avoir à tout instant un JURISTE compétent dans le domaine du handicap , des aidants ou des séniors qui vous soutienne dans vos démarches vis à vis de tiers. * paiement annuel

La SNCF opte pour l’écomobilité

Tram – trains, vélos, panier fraicheur, covoiturage ou réseaux de bus pour ce Rendez-vous Clients la SNCF a annoncé de nombreuses mesures pour prendre en charge les déplacements des voyageurs en favorisant les moyens non polluants. Comme l’a expliqué Bernard Ensellem, directeur général de Ecomobilité, le défi de la SNCF ne va plus être « emmener les voyageurs de gare à gare mais de quelque part à ailleurs ». Et pour cela, l’entreprise a de nombreux projets.Associée au site 123envoiture.com, la SNCF va afficher directement en faré des offres de covoiturage pour permettre aux passagers d’entrer en contact avec les autres voyageurs. Pour le moment, ce service est actif uniquement en Ile-de-France et en Franche-Comté. L’entreprise va aussi tester un site web permettant aux voyageurs de localiser des emplacements de vélo à louer à proximité des gares. Une offre qui permettra aux usagers de faire du sport mais aussi de limiter les consommations de Co2. Cette offre a été développée en Bretagne et déclinée en Bourgogne. Bernard Ensellem a souligné qu’actuellement il n’y a que 2% des usagers qui viennent à la gare en vélo mais c’est un chiffre qui à vocation à augmenter. Autre mesure, le panier fraicheur mis en place par la SNCF pour favoriser l’achat des fruits et des légumes de saison. Ces paniers sont commandés la matin aux producteurs locaux et seront livrés le soir à la descente du train. Cette mesure vise principalement à humaniser la gare.Toujours dans cette optique de développement durable, la société explore le terrain des tram-trains. A Mulhouse, il est déjà là et les usagers en sont ravis ! Le principe est facile : les rames passent sans soucis du mode train en mode tramway sans aucun changement pour les voyageurs. Un seul billet suffit à faire le voyage. Dans ce souci de développement durable, les gares devraient être élaborées selon des règles d’éco-conception. Au delà des annonces concernant le développement durable, la SNCF a aussi intégré des mesures concernant les personnes handicapées à ses projets pour 2011. Le but étant de permettre aux personnes en situation de handicap d’avoir accès aux transports pour permettre de répondre aux besoins de tous de se déplacer. Il a été annoncé des outils destinés aux personnes malvoyantes. Il s’agit d’une traduction sonore des panneaux d’affichage par téléphone. Autrement dit, toutes les informations vues par les passagers seront transmises, via le téléphone portable, aux passagers malvoyants. Cette nouvelle technique permet à tous les passagers d’être au courant des modifications des horaires, des changements d’itinéraires, etc. Tout cela est développé par une société française. Actuellement, 120 personnes en sont bénéficiaires à Nancy et pour 2011, le nombre de gare devrait augmenter.Cette démarche existe à l’identique pour les personnes malentendantes et elle a même un nom : Jade, qui s’occupe de traduire en langue des signes les annonces sonores. Enfin, en terme de sensibilisation la SNCF n’est pas en reste. Elle prévoit de lancer un « éco-calculateur », dont seraient équipé les téléphones portables, pour calculer en temps réel les émissions de CO2 sur un trajet donné. Un Rendez-Vous axé autour de la sensibilisation et de l’écomobilité mais peut-être bien loin des préoccupations des voyageurs. Johanna Amselem07/03/2011

Suggestions: Voici des contenus traitant les même thèmes

Actualité