Stats

Les articles de Caroline LHOMME

Après avoir travaillé une quinzaine d'années dans l'édition, Caroline LHOMME, une rupture d'anévrisme lui a fait découvrir le monde du handicap.Aujourd'hui, elle profite de cette expérience douloureuse mais finalement très riche pour écrire sur des sujets très variés.

Pour moins de 6€/mois*
Une protection juridique c'est l'assurance d'avoir à tout instant un JURISTE compétent dans le domaine du handicap , des aidants ou des séniors qui vous soutienne dans vos démarches vis à vis de tiers. * paiement annuel

La coccinelle, la petite bête qui monte.

Créée en 2008, l’association La Coccinelle accumule les victoires. Récompensée pour la création d’un fauteuil tous terrains motorisé, elle pousse un peu plus la porte vers le tout accessible. Il aura fallu 3 longues années d’efforts, de persévérance et de patience pour atteindre enfin la consécration. Le 29 juin dernier l’association iséroise La Coccinelle remportait le prix D&O de l’innovation soit 15 000 euros de récompense pour son invention et accédait à la reconnaissance d’un travail laborieux. Son idée ? Créer un fauteuil tous terrains motorisé destiné aux personnes à mobilité réduite et leur permettre ainsi de redécouvrir la nature en toute autonomie. Neige, boue, cailloux et pentes escarpées, le FTT repousse très loin les limites de l’accessibilité au sport et à la découverte. A l’origine du projet, le combat de Jean-Marc Fonvieille, ingénieur retraité devenu paraplégique, pour reconquérir son autonomie et se réconcilier avec sa passion pour les sports extrêmes. Fondu de nature et de grands espaces, il s’inscrit en 2006 dans un club de FTT mais se rend très vite compte des contraintes imposées par la montagne : « il m’était impossible de gravir les pentes seul, je devais constamment me faire tracter. C’était toujours un moment difficile pour moi et surtout pour ceux qui me tiraient. Il fallait motoriser le fauteuil », se souvient Jean-Marc. Recette maison « Motoriser le fauteuil », l’idée peut paraître évidente mais pourtant la conception d’un tel engin demande beaucoup d’imagination. Un an plus tard, Jean-Marc Fonvieille et son ancien collègue de bureau Gérard Marmey se lancent. Et très vite, le casse-tête commence. Leur but, fabriquer leur fauteuil à moindre coût. Deux cadres de vélos démembrés, un bac assemblé à la main en guise de réceptacle, cinq batteries de solex pour alimenter l’électronique asiatique assemblée par les deux ingénieurs. Quelques mois plus tard, le premier prototype ressemblait plus à un puzzle qu’à un véhicule tous terrains. Pourtant, l’ensemble est solide, confortable, ergonomique et extrêmement ingénieux. Après quelques tests, les derniers réglages et un baptême du feu sur les pentes à 40% du massif dans la Chartreuse, le fauteuil est prêt. Ils poursuivent alors leurs recherches pour améliorer leur bijou. « Nous avons recherché des soutiens financiers pour amortir le coût de fabrication. A ma grande surprise, mon ancienne entreprise a immédiatement répondu présente ». Le coût, la grande problématique du projet. Malgré tous leurs efforts chacun des fauteuils représente un investissement de 11 000 euros. Mais depuis, l’idée a séduit beaucoup de monde. L’association Coccinelle a ainsi pu fabriquer une dizaine de fauteuils tous terrains grâce à un partenariat avec une entreprise de l’agglomération grenobloise. Malgré tout, la course au financement continue. Elle les mènera a déposer un dossier auprès de la fondation D&O parmi 400 autres dossiers. On connait la suite. Aujourd’hui, le travail se poursuit pour Jean-Marc et Gérard. Leur dernier bébé, un nouveau modèle de fauteuil, destiné cette fois aux personnes tétraplégiques. Si jusqu’ici le parcours de leur fauteuil motorisé a été couronné de succès, les deux ingénieurs gardent la tête froide. Pour eux, pas question de déposer de brevet : « Monopoliser le fauteuil ? Pour quoi faire ? Notre but n’est pas de faire de l’argent à outrance. Nous voulons faciliter la vie des gens et leur permettre de faire des choses qu’ils n’auraient pas imaginées. Si quelqu’un veut nous copier, qu’il ne se prive pas »     Morgan BARTHELEMY11/10/2010

Suggestions: Voici des contenus traitant les même thèmes

Actualité