Stats

Les articles de Caroline LHOMME

Après avoir travaillé une quinzaine d'années dans l'édition, Caroline LHOMME, une rupture d'anévrisme lui a fait découvrir le monde du handicap.Aujourd'hui, elle profite de cette expérience douloureuse mais finalement très riche pour écrire sur des sujets très variés.

Pour moins de 6€/mois*
Une protection juridique c'est l'assurance d'avoir à tout instant un JURISTE compétent dans le domaine du handicap , des aidants ou des séniors qui vous soutienne dans vos démarches vis à vis de tiers. * paiement annuel

UPTIH : un challenge audacieux

L’Union Professionnelle des Travailleurs Indépendants Handicapés a réalisé sa conférence de presse dans un lieu symbolique. Pour l’occasion, l’association avait réservé la salle du restaurant « Dans le noir ? ». Un endroit atypique pour une expérience sensorielle hors du commun. Après avoir posé son sac au vestiaire, des personnes aveugles guident les participants à l’intérieur de la salle noire. Aucune lumière ne filtre, il est impossible de savoir qui sont les personnes assises à côté de nous ni de deviner la disposition de la salle. Après avoir apprivoisé le noir, il est temps de se concentrer sur la conférence de presse. Le président de l’Uptih, Didier Roche, présente les objectifs. Il est parti d’un chiffre, d’un constat simple : il y a en France 58 000 travailleurs indépendants handicapés. Chaque année, plus de 3 000 créateurs d’entreprises sont soutenus par l’AGEFIPH. « Il faut permettre à ces personnes d’exister et de pouvoir peser dans la reconnaissance de leur statut et de leur activités », explique Didier Roche. L’Uptih apporte un soutien en termes d’informations, de contacts, de réseau et de conseils. L’Uptih souhaite démontrer la viabilité des projets présentés par les personnes handicapés face aux clichés de la sous qualification. L’Uptih veut aussi accompagner les entreprises vers une meilleure connaissance de la thématique du handicap, l’autre enjeu est de donner envie à la nouvelle génération d’entreprendre. L’association veut se battre contre l’idée reçue que le handicap entache les compétences. Un autre témoignage vient apporter un aspect encore plus humain à ce projet. C‘est le cas du binôme de Nacira Sedrani et d’Olivier Arnaud-Freaut. Olivier accompagne Nacira dans des taches de trois ordres différents. Il l’aide à effectuer des tâches qui peuvent être fastidieuses pour une personne malvoyante, il l’aide aussi à concevoir son business plan et enfin, l’aide apportée par Nacira est aussi d’ordre sociale. Il reste maintenant à l’Uptih de se faire davantage connaître, mais comme le résume parfaitement Didier Roche « Le 1ère clé de la réussite, c’est de savoir s’entourer, la deuxième c’est la rage de vaincre, la foi en soi et en son projet ».   Johanna Amselem06/09/2010

Suggestions: Voici des contenus traitant les même thèmes

Actualité