Les ARTICLES de nos AMIS

2017

NOUVELLE LOI 2016 SUR L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE QUAND LA NEUROPSYCHOLOGIE S'EN MÊLE

Nous sommes entrés dans l'ère virtuelle et nous risquons aujourd'hui de laisser derrière nous tout un pan de la société.
En effet, la modeste prise en compte des handicaps moteur et visuel dans la navigation sur Internet ne suffit pas à couvrir l'essentiel des problèmes d'accessibilité.

Le handicap cognitif reste le grand invisible de la loi 2016 « Pour une république Numérique ».
Difficile à chiffrer, il peut pourtant toucher chacun d'entre nous.Le vieillissement, pathologique ou non, les maladies neurologiques, développementales, les accidents de la vie, les troubles psychiques,...., peuvent malheureusement altérer nos fonctions cognitives.

Nous choisissons ici de retenir 5 grandes fonctions cognitives impliquées dans l'accessibilité au web :

  • l'accès à la langue écrite
  • les fonctions exécutives
  • l'attention
  • la mémoire de travail
  • la mémoire épisodique.

Il existe des aides spécifiques pour chaque trouble cognitif, mais aussi des réponses communes. En diminuant la charge mentale des uns on facilite la vie des autres.

Ce qui peut être indispensable pour une personne en situation de handicap bénéficiera aussi à tous.

 Voir la suite de l'article