FERMER [X]
FERMER [X]
Page d'accueil
 Identifiez-vous
 
 Mot de passe
 
codes oubliés ?
CREER UN COMPTE
Handitec-Handroit sur Facebook

RECHERCHER sur le site 
RECHERCHE EMPLOI 
PETITES ANNONCES 
Agenda 
Qui sommes nous?  
VIDEO 
REPORTAGE 
PORTRAIT 
ACTUALITE de la semaine 
LIENS (Nouveaux) 
REPORTAGE de nos amis 
Imprimer 

REPORTAGE TOGO n°2 

Accueil
|
Information sur le handicap
|
Handicap & Legislation
|
Colloques
|
Concours
|
Vidéos

Un centre d’aide au milieu de la montagne : Elavanyo

TOGO 2

 

Du 30 avril au 30 juillet 2008 nous avons passé trois mois au Togo, riches en émotions, en rencontres et en découvertes.
Cet article est le deuxiéme volet d’une série de 3 documents.
Après la présentation du pays (TOGO 1) il est temps maintenant de se tourner vers les structures visant à aider les handicapées.Lors de ce séjour je me suis posée la question sur cette prise en charge.

les bénéficiares des fauteuils roulants

.

Au Togo les établissements adaptés se font rares. Dans des villages ils existent des associations visant à accueillir ou réintégrer les personnes handicapées. Le centre d’Elavanyo est l’un d’eux.

Perché sur une montagne dans la région des Plateaux, Elavanyo est un village vivant surtout des récoltes de ses habitants. Au détour d’une rue s’élève une batisse toujours animée. C’est l’Association des Personnes Handicapées de Danyi Elavanyo. Cette association a été crée le 10 novembre 1881, à sa création le centre comptait huit personnes maintenant il y a près de 50 personnes.

Fauteuil roulant stockage Fauteuil roulant plié

 Un directeur engagé

 C’est avec fierté que le directeur de cette association, lui-même handicapé, me fait visiter le bâtiment que toute l’équipe a rénové. Chaque pièce a son histoire, son explication. Souriant décrit sa véritable envie d’aider son village et que plus personne ne soit handicapé. Comme le définit l’association le but est de « tendre la main un peu partout », que ce soit dans le village ou alors dans tous les autres villages de la préfecture. Le centre est jumelé avec une association européenne qui se charge d’envoyer du matériel, des fauteuils, béquilles, etc. dans le pays. Autrefois ce bâtiment était un dispensaire depuis réhabilité mais l’équipe attend toujours les fonds nécessaire pour la mise en route de plusieurs activités.

Le président explique que « il faut éliminer des personnes handicapées toute forme de mendicité », pour cela le centre développe plusieurs activités destinées à apporter un revenu aux personnes. Ces activités sont diverses et variées elles ont commencé par un élevage de poules, canards et autres ruminants mais cela n’a pas fonctionné à cause des maladies et des prédateurs. Les membres du centre apprennent aux handicapées la couture, coiffure et la dactylographie, tout cela est aidé par une association allemande qui est Aide pour le Togo.

Malheureusement le centre ne peut payer les handicapés en raison du manque de subvention, le but premier étant de rassembler la population et de donner à chaque handicapé son indépendance.

patient en fauteuil roulant

Une équipe motivée

Quand on demande à l’équipe si elle se sent bien intégrée dans le village, la réponse est unanime « notre intégration a été facile, dans le village personne ne nous isole, notre principale difficulté demeure dans les réalités socio économique du pays, nous ne parvenons pas à satisfaire les besoins de notre vie quotidienne ».

Cette association grandit depuis quelques années grâce à son partenariat avec d’autres associations européennes mais elle espère encore pouvoir étendre son action à une majorité du peuple togolais.

Depuis sa création, cette association a donnée des idées à d’autres. En effet, fréquents sont ceux qui on décidé de se regrouper dans leurs villages pour eux aussi essayer de faire bouger les choses.

 Le souhait du directeur ? Il confie à voix basse vouloir plus que tout que « une association de bienfaisance décide de leur prêter main forte ». Les bâtiments sont prêts, le personnel motivé, les personnes à aidées sont nombreuses et l’association ne demande qu’à se développer, il ne manque plus que les moyens nécessaires. 

 

réparation du fauteuil roulant patients en fauteuil roulant

Depuis quelques temps, dans la capitale certains changements ont été engagés il ne reste plus qu’à attendre que les nouvelles mesures arrivent dans les villages plus reculés du pays.

 

Johanna Amselem

Les Liens pour mieux connaître le TOGO

Hanploi.com le recrutement réussi des personnes handicapées
Handicap et Emploi au Crédit Agricole
Droit des victimes et droit des personnes
Le portail unique des solutions de logement pour les seniors
Le Guide des Handi Voyageurs !
Constructeur de maisons individuelles adaptées et accessibles